Quelle différence entre le Yoga Classique et le Pilates ?

23 février 2020

Bien qu’ils aient une multitude de similarités, le Yoga et le Pilates ne sont pas identiques et n’ont pas les mêmes objectifs. Si l’un vise à travailler l’esprit tout autant que le corps, l’autre tend à améliorer la condition physique et la force musculaire tout en établissant une dynamique entre mouvement et respiration. Mais au bout du compte, quelles qu’en soient les règles, les deux disciplines apportent beaucoup de détente et de relaxation aux pratiquants.

 

Méthodes du Pilates et du Yoga

Le yoga et le sport Pilates sont des méthodes traditionnelles bien sollicitées ces dernières années, en vue des bienfaits qu’elles procurent, tant à l’échelle mentale qu’à l’échelle physique. Toutefois, on doit éviter l’amalgame pour comprendre laquelle des deux peut nous être plus utile que l’autre. On doit d’abord avouer que les deux disciplines, qui ont l’air d’être similaires, sont totalement différentes. Une étude toute récente a affirmé que le Yoga peut améliorer la souplesse à 24%. En effet, la souplesse est l’un des critères de base de la méthode Pilates qui devrait booster à son tour le renforcement musculaire. 

Alors que le yoga repose plus sur la méditation et la concentration, le cours Pilates, quant à lui, mise sur la concentration pour assurer le dépassement de soi et pour établir une symbiose entre le physique et le mental. Il est aussi question dans le yoga de développer l’équilibre et maintenir la posture. A ce stade, on doit comprendre que, bien que les deux disciplines débouchent sur les mêmes buts, les méthodes adoptées, ainsi que le niveau de renforcement ne sont pas les mêmes. Autrement, la technique de Pilates fait appel à plus de persévérance et d’endurance, ce qui la rend plus efficace en termes de performance physique et de renforcement musculaire, surtout qu’elle s’adresse aux muscles profonds et permet de sculpter la silhouette. 

 

Un autre mode de respiration ?

La respiration est l’un des piliers de base du yoga. En effet, chaque exercice est réalisé suivant un rythme respiratoire par le nez, permettant une circulation optimale de l'énergie vitale. Et pour assurer une bonne respiration lors d’une séance de yoga, on doit privilégier une respiration consciente, en posant la main sur le ventre et en se concentrant sur l’inspiration et l’expiration. A contrario, l'exercice Pilates, se démarque par une respiration thoracique, (inspirant par le nez et expirant par la bouche) en engageant trois muscles : le  transverse, le diaphragme et le plancher pelvien. Il s’agit alors de faire travailler ces muscles ensemble dans le but de créer une ceinture abdominale protectrice pour le dos et permettre d’avoir une posture bien équilibrée. Elle doit être interpellée dans tous les mouvements et toutes les positions afin de favoriser l’activation des muscles stabilisants. La répétition de cette pratique est un gage de performance dans les exercices de la flexion et d’extension de l’abdomen et pour l’activation des muscles du corset. La bonne respiration est incontournable au cours d'une séance Pilates puisqu’elle assure une parfaite connexion de l’esprit et du corps et permet d’obtenir les résultats souhaités plus rapidement. 

 

Exercices Pilates et exercices de yoga : quelles différences ? 

Le yoga est une pratique hautement spirituelle qui repose sur une dimension mystique ancestrale, qui a bien évolué au fil des siècles pour s’adapter à nos sociétés. Son but est de régénérer l’individu et rétablir sa bonne forme, ainsi que son équilibre mental et physique. Les postures adoptées en yoga sont conçues pour contrôler les émotions et retrouver jeunesse et élasticité des muscles. 

Le Pilates est plutôt une méthode de conditionnement physique qui focalise sur le renforcement des muscles profonds, notamment ceux de la sangle abdominale et du périnée. Si le yoga n’est pas un sport de compétition, c’est qu’il repose sur des postures tendant vers l’immobilité, contrairement au cours de Pilates qui mise sur le rythme et la répétition des mouvements.

Retour à la liste des articles